Pensée du fondateur


Vivre l'entreprise moderne, c'est déjà passionnant : on y ressent le rythme effréné du monde d'aujourd'hui, fait de grands moments auxquels succèdent des périodes plus calmes, où l'on a à peine le temps de reprendre son souffle que l'on repart vers de nouveaux engouements.

Mais, lorsque cette entreprise a pour objet la Promotion Immobilière, ce caractère cyclique apparaît mieux encore et il se complique d'un phénomène qui est, je crois, propre à ce secteur.

Vu de près, au jour le jour, la vie du Promoteur Immobilier est faite d'à-coups, d'évènements, d'informations ou de décisions entre lesquels il est malaisé, si ce n'est impossible de découvrir un lien.

C'est qu'il croise tant d'aléas sur son chemin, ce Promoteur, tant de personnes, de groupes à concilier malgré leurs intérêts souvent divergents, tant d'éléments à réunir dans son dossier et de verrous à faire sauter, qu'il doit avancer ses pions sur l'échiquier dans ce qui, à chaque coup, semble être un parfait désordre.

Et pourtant, ils existent ce lien et ce désordre, qui disparaissent lorsque le temps a permis au Promoteur d'accomplir sa manœuvre d'ensemble.

Avec le recul nécessaire, on peut enfin voir comment ce puzzle incohérent devient un plan, ce plan que le Promoteur voyait depuis longtemps, et qu'il a dû mille fois décrire à ceux qui ne partageaient pas sa double vue.

Puis, le plan s'efface, le Promoteur peut enfin admirer son oeuvre, cet immeuble que personne ne pourra jamais voir du même oeil que lui, parce que personne ne sait ce que chaque brique a coûté de peines.

Le visionnaire des siècles derniers était poète, celui des siècles prochains est Promoteur Immobilier. Une différence essentielle les distingue toutefois : s'il était seul, le poète manquait de lecteurs mais il pouvait néanmoins écrire. Le Promoteur lui ne peut rien sans cette équipe de collaborateurs qu'il a choisie, dont chaque jour il entend les conseils et avec lesquels il partage les difficultés et les angoisses, mais aussi la satisfaction d'admirer l'œuvre commune.

Et ce n'est pas la limite du Promoteur, c'est sa force !

Liège, le 30 septembre 1974

Pierre E. YANS
 
Rue de Visé, 437 • B-4020 Souverain-Wandre • Tél. +32 (0)4 362 98 44 • Fax +32 (0)4 362 13 74 • info@promentreprise.be
Réalisation par HEYNEN.biz & 4920.be